Archives de Catégorie: Actu du team

24h2CV de Spa 2017 : l’Armada BNLL au départ

Le BNLL engage à nouveau 4 voitures cette année. A noter sur la n°6, la première participation aux 24h2CV de Rudy COPPIETERS, fils de Marc COPPIETERS, un des fondateurs du BNLL.  La n°42 accueille, elle, une recrue de choix avec Charly MALCAUSE, vainqueur des 24h2CV en 2014 avec te team Toiture Honin.

Voiture n°6 – BNLL Mikko
Boaz et Orran MIKULINSKI (BEL)
Benoit CAR (FRA)
Rudy COPPIETERS (BEL)

Voiture n°42 – BNLL Saxoprint
Fabien DEPLANCHE (Mon)
Stephane LACOSTE (FRA)
Daniel ROUSTAN (FRA)
Charly MALCAUSE  (BEL)

Voiture n°65
Bernard et Claude CRESPIN (BEL)
Christian FOSSEUR (BEL)
Jean-Marie MARGREVE (BEL)

Voiture n°74
Philippe DENIS (BEL)
Sandro PROIETTI (GBR)
Vincent STEELS (BEL)
Johan GIES (BEL)

Les essais libres se dérouleront vendredi 14 octobre, 2 séances qualificatives se dérouleront samedi à 10h et 12h20 puis le départ de la course sera donné à 15h30.
La course sera diffusée en direct sur Dailymotion
Le classement sera visible sur le site de RIS Timing.

Pour nous suivre le team BNLL pendant tout le WE, rendez-vous sur notre page Facebook : www.facebook.com/bnllracing

Publicités

24h2CV de Spa : J-3

Ce WE c’est Le rendez-vous de l’année pour le BNLL.
Après la désillusion de l’année dernière d’une victoire promise à la n°6 jusqu’à 30 minutes de l’arrivée et perdue sur un problème moteur, le team compte accrocher une 3ème victoire aux 24h après celles de 2013 et 2014.
Quatre équipages seront engagés sous les couleurs du BNLL.

Voiture n°6 (BNLL Mikko)
Boaz et Orran MIKULINSKI (BEL)
Philip MYATT (GB)
Bruno VAN MARSENILLE (BEL)

Voiture n°42
Benoit CAR (FRA)
Stephane LACOSTE (FRA)
Daniel ROUSTAN (FRA)
Philippe SIMON (BEL)

Voiture n°65 (GT Racing BNLL)
Thierry BOUILLON (BEL)
Guy BRIEVEN (BEL)
Thierry DE BONHOME (BEL)
Laurent JOSSIEAUX (BEL)

Voiture n°74
Bernard et Claude CRESPIN (BEL)
Christian FOSSEUR (BEL)
Jean-Marie MARGREVE (BEL)

Les essais libres se dérouleront vendredi 14 octobre, l’unique séance qualificative se déroulera samedi à 9h40 puis le départ de la course sera donné à 12h30.
La course sera diffusée en direct sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/x4wb0v4_24h-2cv-2016-live_auto
Le classement sera visible sur le site de RIS Timing.

Pour nous suivre le team BNLL pendant tout le WE, rendez-vous sur notre page Facebook : www.facebook.com/bnllracing

Si vous ne connaissez pas le circuit de Spa, découvrez-le au volant de la n°42 !

Calendrier 2016

Pour ceux qui souhaitent suivre notre saison, voici notre calendrier 2016….Calendrier 2016

 

Calendrier 2016

Bilan à mi-saison

Juillet, c’est la trêve pour le BNLL avant une fin de saison très dense en raison de l’engagement à la fois sur le front de la 2CV Racing Cup et sur celui du BGDC.
En attendant de reprendre la piste fin aout pour les 24h 2cv Anglesey, c’est le moment de faire un bilan sur la 1ère partie de saison.

Après un début de saison en fanfare à Zolder et à Spa pour la Clio n°59, engagée en BGDC (4ème place en division 1), le meeting de Dijon (1er/2 mai) est venu confirmer le très bon niveau de performance de l’équipage de Robiano/Car.
Sur une piste mouillée de bout en bout, la Clio du BGDC s’est tenue aux avant-postes de la division 1, bataillant avec les Peugeot RCZ 1,6l turbo fortes d’un avantage de puissance de plus de 60cv.
Au plus fort de la pluie, Benoît Car offrait un festival et bouclait même quelques tours dans le rythme des BMW M3 de la division 3.
A l’arrivée, c’est à nouveau la 4ème place en division 1 qui récompensait une superbe course, avec la place honorifique de 1ère Clio.

Du côté de la 2CV Racing Cup, le BNLL était engagé avec la n°42 confiée à Marc Coppieters, Martin Lachaud et Stéphane Lacoste, et la N°65 à Thierry de Bonhome, Benoît Car et Philippe Simon.
Sous la pluie battante du 1er jour (course disputée en 2 manches), le team décidait de profiter des conditions météo pour tester des réglages pluie.
La n°65 bouclait cette 1ère manche en 4ème place sur un bon rythme, à un tour cependant de la voiture de tête du team Beaufort (Van Gysegem/Istas) qui évoluait sur une autre planète en tournant 5s plus vite au tour que tout le reste du plateau.
Du côté de la N°42, c’était beaucoup moins bon avec un manque de grip total et au final plusieurs tours de retard.
Le lendemain pour la 2ème manche, la piste était sèche et la n°42 à nouveau dans le rythme.
Au final et au cumul des 2 manches, la n°65 décrochait la 5ème place alors que la n°42 remontait au 9ème rang.

DSC_0118

Après une pose d’un mois, le BGDC et la 2CV Racing Cup se retrouvaient sur le circuit de Zandvoort (Pays Bas) les 6 et 7 juin.
Au volant de la Clio Cup, Mathieu de Robino et Benoît Car sont à une flatteuse 3ème place du classement BGDC et on comme objectif de marquer de gros points.
Le circuit de Zandvoort offre un tracé superbe et très technique qui va donner lieu à une course animée avec de nombreux drapeaux jaune, safety car et code 60.
Mathieu particulièrement à l’aise sur ce tracé qualifiait la voiture en 7ème place de la division 1, 2ème des Clio Cup et assurait un solide 1er relais en course.
Benoît prenait la suite en évitant les nombreux incidents et pénalités avant passer le relais à Mathieu qui clôturerait le travail coupant la ligne d’arrivée à une incroyable 3ème position de la division 1, seulement devancé par la RCZ des frères Semoulin et la Clio de Ascoug/Divoy.
Podium Zandvoort

La course 2CV de Zandvoort se déroulait en 2 manches, qualification et 1ère manche le samedi et 2ème manche le dimanche en fin de journée.
La n°42 était à nouveau pilotée par Marc Coppieters, Martin Lachaud et Stéphane Lacoste et la seconde voiture était cette fois la n°6 de la famille Mikulinski, piloté par Boaz et son fils Orran.
Les qualifications se passait parfaitement pour la n°42 avec un 2ème chrono sur un circuit inconnu pour les 3 pilotes au contraire de la n°6 qui ne bouclait que quelques tours en raison d’une casse moteur.
Après quelques tours la n°42 entamait un mano à mano en tête de la course avec la n°15 du BMR Racing alors que Orran attaquait une superbe remontée jusqu’à prendre la tête au 30ème tour avant de transmettre le volant à Boaz qui ramenait la voiture à l’arrivée de la 1ère manche en 4ème place à quelques secondes de la tête.
Du côté de la n°42, c’était par contre la déception avec une coupure moteur soudaine qui nécessitait un retour au stand « à la ficelle ». Rien de grave, un simple connecteur électronique débranché par les vibrations mais le temps d’identifier le problème, plusieurs tours étaient perdus ainsi que toute chance de victoire ou même de podium.
Le dimanche, les 2 voitures du BNLL prenaient la tête après quelques tours, la course se déroulait cette fois sans problèmes pour les 2 voitures qui réalisaient les 2 meilleurs temps en courses.
La n°6 de Boaz et Orran Mikulinski remportait la course avec 1 tour d’avance et la n°42 finissait au cumul des 2 manches à la 5ème place.

Le 21 juin, le BGDC était de retour sur le circuit de Zolder.
Le BNLL engageait à nouveau sa Clio Cup avec son équipage habituel, de Robiano/Car.
Face à un plateau très relevé, la n°59 réalisait un parcours sage et sans embuche (mise à part une crevaison) mais ne pouvait cette fois faire mieux qu’une 8ème place de la division 1.

Clio Zolder
Source : www.mimispictures.com
L’essentiel était cependant assuré, marquer des points au classement du BGDC.
Avant les 2 dernières épreuves de la saison, décrocher une place sur le podium final de la division 1 est l’objectif du BNLL, de Mathieu et Benoît.

La dernière épreuve pour le BNLL avant la trêve estivale était le Trophée d’Alsace disputé les 26 et 27 juin sur le circuit de l’Anneau du Rhin en Alsace.
La n°42 était cette fois pilotée par Benoît Car, Marc Coppieters et Philippe Simon.
Benoît signait la pole position puis prenait le départ d’une course disputée sur le rythme d’un sprint. vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=swI_bTf1YIQ
La 2ème partie de la course se disputait de nuit, ce qui permettait de tester le dispositif d’éclairage en vue des prochaines épreuves des 24h d’Anglesey puis de Spa. Au gré des ravitaillements la n°42 se retrouvait en 4ème position mais à la faveur d’un dernier relais très efficace Benoît Car récupérait la 3ème place du podium.
La voiture est fiable et rapide, le BNLL est bien prêt pour une 3ème victoire de rang en Angleterre et pour disputer à nouveau la victoire aux 24h 2CV de Spa !

Bonnes vacances à toutes et tous et RDV à Anglesey les 23 et 24 août !

Dans quelques jours, Dijon Prenois !

Après des années d’attente, les deuchistes peuvent de nouveau venir s’amuser sur le circuit de Dijon. Pour beaucoup de pilotes, il s’agit de l’un des plus beaux circuit du championnat. Reste que malgré cela, il n’y a à ce jour que peu d’engagés. On ne peut dès lors que se demander; que faut-il pour que la discipline soit attractive… niveau tarif, le 2cvrt fait son maximum, mais avec 15 voitures en piste, comment faire moins cher. L’avenir nous dira si la 2cv devra se contenter d’une course de 24h, ou devra t’elle partager la piste avec d’autres catégories, ou encore abandonner les circuits de renom pour d’autres pistes moins onéreuses….

DSC_0118

Le BNLL comme d’autres teams incontournables de la 2cv seront toutefois bien présents. Après le résultat mitigé du Trophée des Fagnes, le BNLL souhaite prendre sa revanche. Pour cela, la 42 sera pilotée par Stéphane Lacoste, Martin Lachaud et Marc Coppieters, la 65 par Philippe Simon, Thierry Debonhome et Benoit Car.

Le BNLL participe également à deux autres manches dans une autre discipline, elle en plein essor. Le BGDC a en effet un nombre de participant impressionnant quasiment à chaque épreuve. Le caractère libre et multimarque, participent vraisemblablement à cet engouement. La clio 59 avec un moteur origine, a marqué les esprits au Trophée des Fagnes avec sa 9ème place au général et 4ème de catégorie. Les deux premières épreuves la propulse proche, voir en tête du championnat BGDC (attente du classement officiel).

_MG_1107

Il sera toutefois difficile de préserver cette position, au vu de la concurrence et des RCZ (1.6turbo) qui figurent également dans la même division. Matthieu et Benoit tenteront donc de ne pas faire d’erreur et de jouer sur la fiabilité et la régularité.

A dans quelques jours, et on l’espère avec de bons résultats!

2cv #42 #65 et Clio#59 ce WE à Spa

Les voitures du BNLL sont prêtent pour entamer cette première manche 2015. Le trophée des Fagnes est toujours l’occasion pour les différentes équipes de présenter les innovations préparées pendant l’hiver. La #42 sera pilotée par Marc Coppieters, Martin  Lachaud et Thierry DeBonhome , la #65 par Claude /Bernard Crespin et Philippe Simon.

42 Fagnes 2014

Les équipages étant complets sur les « blues », Stéphane Lacoste et Benoit Car vont prêter main forte à Samuel Chenier sur sa voiture #13, impressionnante lors des 24h2015.

294872_166305403458641_1651704405_n

Pour ce qui est du championnat BGDC, le BNLL allignera sa clio #59, avec au volant Matthieu DeRobiano, Benoit Car et Stéphane Lacoste.

_MG_1127

A noter que la météo annoncée comme très variable, animera certainement les différentes courses du WE!

Belle entrée en matière à Zolder

11025897_608828549249708_2862387784343772891_o

La saison 2015 est enfin lancée ce 15 mars, avec plus de soixante bolides sur le circuit de Zolder. Pilotes et mécanos trépignaient d’impatience !

Malgré une météo instable et une piste piégeuse en début de course, la prudence et le sérieux de l’équipe a permis aux pilotes Benoit CAR, Matthieu DE ROBIANO et Sven SEEBACH d’obtenir une belle 4ème place en cat D1 (1ère Clio avec moteur d’origine).

Rendez-vous le 5 avril à Spa-Francorchamps pour la 2ème épreuve de l’année. Pour l’occasion, Stéphane LACOSTE fera ses débuts en BGDC et remplacera Sven SEEBACH.

pour voir le résumé en vidéo, c’est sur speedactiontv

Calendrier 2015

1002537_824780484239124_1798574597858860735_n

Au menu de cette nouvelle année, de nombreuses courses dont 3 qui regroupent BGDC, 2cv et Funcup; pour ceux qui sont adeptes des différentes catégories, ces WE seront bien remplis! Le BNLL sera présent en 2cv Cup avec ses 2 voitures, ainsi qu’en BGDC avec la clio n°59 et n°65 de Bruno VanMarsenille.

Calendrier à télécharger sur le lien : Calendrier 2015

 

 

24h 30ème édition – Un goût de trop peu, mais 3 voitures dans le top 10 !

Cette 30ème édition des 24h02CV s’annonçait comme un grand cru avec 60 voitures au départ dont près de 40 en catégorie hybride, catégorie des voitures jouant la victoire au général.

Elle le fut, mais d’une façon exceptionnelle avec une suspension de course de près de 9h en raison d’un brouillard dense et persistant, une première en 30 éditions !

Le WE avait bien commencé lors des essais libres, les 4 voitures engagées par le BNLL ne connaissaient aucun problème technique et pouvait s’attaquer aux essais qualificatifs et à la course en pleine confiance.

La séance qualificative était délicate pour les voitures visant les 1ères lignes car pour cette séance ainsi que les 6 premières heures de courses, les 2CV devaient partager la piste avec 40 Funcup. Avec 100 voitures en piste, bénéficier de quelques tours clairs relevait du miracle.

La n°6 de Orran, Boaz, Bruno Van Marsenille et Phil Myatt s’en sortait le mieux avec une 4ème place, la n°42 de Philippe Simon, Benoit Car, Stéphane Lacoste, Martin Lachaud et Marc Coppieters signait le 6ème temps, la n°65 de Thierry Delatre, Daniel Roustan, Raphael VDS et Fabien Deplanche intégrait le top 10 alors que la n°74 de Christian Fosseur, Jean-Marie Margreve, Claude et Bernard Crespin pour leur 1ère participation au 24h02CV se plaçait en milieu de grille avec le 30ème temps.

1902824_10152515915043473_7158484191855120512_n

Le départ se déroulait sans encombre pour les 4 voitures du team, cependant la n°65 rentrait au stand pour un problème de moyeu avant au bout de quelques minutes seulement. L’intervention était extrêmement rapide et ne lui coûtait qu’un tour.

Après moins d’une heure de course, la pluie s’abattait sur le circuit. Avec le trafic très dense des 60 2CV et des 40 Funcup dont certains pilotes se faisaient remarquer et parfois sanctionner pour un pilotage trop agressif, la course devenait très délicate. La n°6 et la n°65 s’en sortait sans aucun dommage, la n°42 était accrochée par une Funcup mais pouvait poursuivre sans repasser par les stands mais avec un train avant faussé jusqu’à la fin de l’épreuve. La n°74 sortait et tapait un mur de pneus dans la soirée mais pouvait cependant rentrer aux stands par ses propres moyens. Elle reprenait la piste, remise en état, après un long arrêt en 50ème position pour ne connaitre ensuite aucun incident et remonter jusqu’à la 27èmeplace finale.

Au bout de 7 heures de course, alors que la piste redevenait sèche et que le trafic redevenait plus calme avec la fin de l’épreuve des Funcup, la n°6 occupait la 3ème position, la n°42 la 7ème et la n°65 était remontée en 9ème position à seulement 2 tours de la tête.

L’orage était passée, pour ces 3 voitures c’était le moment de passer à l’attaque, le cœur de la nuit sur une piste sèche devait être l’occasion de regagner les toutes premières places.

10703697_667260373372079_1146151497431610954_n

Malheureusement le brouillard qui était d’abord épars devenait extrêmement dense dans plusieurs secteurs du circuit et après de nombreuses rotations sous safety car la course était finalement interrompue vers 1h du matin. La situation météorologique n’évoluait pas durant toute la nuit et il fallait attendre le retour du soleil pour que le brouillard se dissipe peu à peu.

La course était finalement relancée aux alentours de 10h du matin pour les 7h restantes. A 6 heures de l’arrivée, la n°42 était 3ème suivi de la N°6 à quelques secondes, les 2 étant à un peu moins de 2 tours de la tête de la course. Le rythme était bon mais déjà il était clair que si les 2 voitures de tête, la n°44 de Renaud, Malcause, Orel, Gaban et la n°29 de Van Gysegem, Istas, Beaufort, Colette ne connaissaient aucun problème, il serait impossible d’aller les chercher à la régulière.

Ce fut ainsi et au contraire c’est le BNLL qui connut 2 alertes, tout d’abord la n°42 qui fut victime de coupures moteur qui lui coutaient 1 tour puis la n°6 qui était victime d’un léger accrochage avec une autre voiture en perdition.

A l’arrivée la n°6 décrochait la dernière marche du podium à 1 tour, suivie en 4ème position de la n°42, la n°65 terminant à la 7ème place.

10689866_10152544585864620_5139581906079214849_n

10548017_10152544580309620_6458878742825452746_o

Le tir groupé du BNLL avec 3 voitures dans les 10 dont un podium et une 4ème qui n’a connu aucun problème mécanique illustre la fiabilité du matériel et des hommes mais cette 30ème édition tronquée des 24h02CV laisse un goût d’inachevé, avec 9h de plus sur la piste, le résultat aurait pu être bien meilleur !

24h 2cv 2014 – 30ème édition

Victoires à Spa en 2012, en 2013, victoires outre-manche en 2012, 2013 et 2014…Le BNLL est l’équipe à battre pour cette 30ème édition comme annoncé dans le communiqué de presse du 2CVRT, organisateur de l’épreuve.

2013.10.24.5224H02cvSpa201232

Le team pourra s’appuyer sur 3 équipages expérimentés tous légitimement candidat à la victoire.
Voiture n°65: Thierry Delatre, Daniel Roustan, Raphael VDS et Fabien Deplanche.
Voiture n°6 Team Miko/BNLL : Orran, Boaz, Bruno Van Marsenille et Phil Myatt, tous les 4 déjà vainqueurs des 24h02CV.
Voiture n°42 : Philippe Simon, Benoit Car, Stéphane Lacoste, vainqueurs en 2012 accompagnés de Martin Lachaud et Marc Coppieters.

Un nouvel équipage participera à ses 1er 24h sur la n°74, Christian Fosseur, Jean-Marie Margreve, Claude et Bernard Crespin. Il s’agira pour ces 4 pilotes de découvrir et de vivre une expérience de 24h que l’on espère inoubliable. Si la fiabilité de la voiture et de l’équipage est au rendez-vous, une belle place à l’arrivée sera sans nul doute à la clé.

Le team a énormément travaillé ces derniers mois, les pannes rencontrées lors des éditions précédentes ont toutes été analysées, de nombreuses modifications ont été développées, rien n’est laissé au hasard pour cette 30ème édition.
Un paramètre reste malgré tout ingérable, il s’agit de la météo. Cette année il devrait faire doux mais le temps annoncé est très variable avec des possibilités de pluie durant toute l’épreuve.
Capture

Les essais libres se dérouleront dès vendredi. Les essais qualificatifs auront lieu samedi matin et le départ sera donné samedi à 17h (Timing complet du meeting).
Une nouveauté cette année, la course sera diffusé en LiveStream avec plusieurs caméras fixes, une caméra dans les stands et les commentaires officiels. Diffusion à retrouver sur http://cmgtv.be/live/

Pour ceux qui souhaitent venir nous supporter, le team BNLL se situera dans les stands endurance n° 9, 10 et 11.

A vendredi ou au plus tard samedi 17h pour le départ!